OLIVIER BORIES

 

 

 

olivier.bories@ensfea.fr

 

Maitre de conférences en Aménagement de l’espace. UMR CNRS 5193 LISST (Laboratoire Interdisciplinaire Solidarités, Sociétés, Territoires) Dynamiques rurales, ENSFEA (École Nationale Supérieure de Formation de l'Enseignement Agricole)

 

Olivier Bories est socio-géographe et réalisateur. Il s’intéresse au paysage comme une figure « esthétique » qui inscrit dans le pays, en miroir, la trace et les valeurs des ceux qui le fabriquent. Chercheur d’émotions pour comprendre et analyser l’action paysagère des Hommes sur leur territoire, il place l’observation filmique au centre de sa pratique de recherche en socio-géographie et en cinéma. L’observation est un voyage dans les usages du monde, les images et les sons, l’occasion, pour lui, d’entrer en observation. Il organise avec la caméra ce rapprochement intime avec les lieux et les faiseurs de paysage pour en comprendre leurs intentions. L’observation paysagère avec le film n’est plus une simple traversée contemplative mais une « communion » avec le terrain, une exploration profonde du territoire, visuelle et sonore, une expérience totale et sensible dans laquelle les images et les sons lui apprenne à éprouver les lieux « pour y pénétrer, s’y fondre et ne pas y demeurer visiteur » (Illouz, 2001). Il défend une démarche filmique engagée qui : « accorde du temps au regard pour ne pas rester à la surface des choses. » (Correa, 2020) et qui fait une place centrale à la lenteur pour décrire et s’arrêter dans les plus petits détails du pays, se laisser surprendre par l’anodin, l’inattendu et l’imprévu. Olivier Bories utilise l’écriture filmique et le film-recherche (Fontorbes, 2013) pour « faire du paysage un personnage » (Bories, 2019) comme dans « A l’ombre des champs » (2019), un film-recherche sur le paysage de l’agroforesterie. Il est convaincu d’une correspondance sensible entre le sujet paysager et la méthode filmique pour fixer, enregistrer, restituer et discuter des résultats, dans une continuité de sens avec les cadres théoriques qu’il mobilise dans ses travaux, qui sont la géographie des émotions et la sociologie compréhensive (Guinard et Tratnjek, 2016). L’intention sensible est ainsi déployée tout au long de ses recherches socio-paysagères, jusqu’au bout du processus, allant de l’intention de recherche à la valorisation écrite des résultats scientifiques. Il fait le choix avec les images et les sons d’une écriture filmique sensible, engagée et créative qui défend une part d’émotion dans l’écriture scientifique et textuelle et ne s’interdit pas des incursions artistiques. Il écrit comme il filme, sans nier ses états d’âmes et ses émotions. Sans elles selon lui, l’interprétation paysagère serait incomplète, désincarnée, morte. Son observation filmique permet au paysage de s’installer dans les sentiments et aux émotions de faire exister le paysage et ceux qui le dessinent à l’écran.

 

Olivier Bories enseigne l’approche sensible du paysage et l’écriture filmique à l’École Nationale Supérieure de Formation de l'Enseignement Agricole et à l’Université Toulouse Jean-Jaurès. Il est responsable du Séminaire Société Images et Sons. Aussi co-fondateur avec Anaïs Marshall (Maitresse de conférences en Géographie, UMR 5193 CNRS LISST DR, UT2J) du réseau Toulousain RéSISTe (Réseau Sociétés Images Sons Territoires). Et Membre du comité scientifique FReDD (Film Recherche Développement Durable).

 

Ses articles (concernant ses activités filmiques)

 

Bories O., Fontorbes J-P., Granié A-M., 2021. « Points de vue et créations paysagères. Être un paysan agroforestier. », Revue EchoGéo, (Article soumis, en cours d’évaluation)

 

Bories O., 2020. De paysage en paysan. Et des lignes d’arbres dans les champs, La lettre de l’InSHS-CNRS n°67, p.28

 

Bories O., Fontorbes J-P., Pibou E., 2020. « L’usage du film recherche en formation. Rendre compte des réalités sociogéographiques en images et en sons ». Presses universitaires Blaise Pascal (PUBP), Collection Sphère Éducative, (Article accepté à paraître)

 

Bories O., 2019. « Faire du paysage un 'personnage'. Les atouts de la méthode filmique dans la production d’images paysagères », Revue française des méthodes visuelles [En ligne], 3. URL : https://rfmv.fr

 

Bories O., Fontorbes J-P., Granié A-M., 2018. Quand l'agriculture prend de la hauteur. Filmer au jardin potager sur le toit de la clinique Pasteur à Toulouse. VertigO : La Revue Électronique en Sciences de l'Environnement, VertigO, 2018, Les agricultures urbaines durables : un vecteur pour la transition écologique, Hors-Série (31), ⟨10.4000/vertigo.21398⟩

 

Bories O., 2016. Filmer l'artificialisation d'une terre agricole périurbaine : Observer et analyser le changement d'affectation spatiale, la transformation paysagère et les jeux d'acteurs. Projets de paysage : revue scientifique sur la conception et l'aménagement de l'espace, École nationale supérieure du paysage de Versailles, Paysages des franges urbaines en projet. https://www.projetsdepaysage.fr/filmer_l_artificialisation_d_une_terre_agricole_p_riurbaine_

 

Ses films-recherche

 

Bories O., (en cours de réalisation, prévu 2021) : « Bergère du bitume » (en partenariat avec Bordeaux métropole, GIP Grands projets de ville / Financé par Bordeaux métropole, ENSFEA (CS), LISST DR) - https://www.youtube.com/watch?v=YW0vKmFKcV8

 

Bories O., Fontorbes J-P., 2019. « A l’ombre des champs » (en partenariat avec Arbres et Paysages d’Autan, Ministère de la transition écologique et solidaire, ENSFEA (CS), LISST DR)

 

Bories O., Fontorbes J-P., 2018. « Ascenseur pour le potager » (en partenariat avec la clinique Pasteur, ENSFEA (CS), LISST DR) 

 

Bories O., Cazenave J-M., 2017. « Des champs et des maisons » (en partenariat avec le SICOVAL, ENSFEA (CS), LISST DR)

 

Ses communications (concernant ses activités filmiques)

 

Bories O., Fontorbes J-P., Pibou E., Novembre 2020 (reporté). À l’ombre des champs. De la construction paysagère à la construction filmique. Colloque international : Entre méthodologies audio-visuelles et création filmique : posture et apports transdisciplinaire en SHS, Rennes, France.

 

Bories O., Fontorbes J-P., Granié A-M., Juillet 2020 (reporté). L’écriture filmique. Une méthode de recherche pour le dialogue entre science et art. Colloque international : Les méthodes créatives de recherche. Enjeux et pratiques, Université Bordeaux Montaigne, Bordeaux, France.

 

Bories O., Fontorbes J-P., Granié A-M., Juin 2020 (reporté). L'écriture filmique : une ressource innovante pour former et informer. Colloque international Transitions 2020. Les transitions écologiques en transactions et actions. S4-2 L’altérité comme moteur d’innovation pédagogique, Université Toulouse Jean-Jaurès, Toulouse, France.

 

Bories O., Fontorbes J-P., Granié A-M., Avril 2020 (reporté). Les images et les sons pour mettre à l’écran le dialogue interdisciplinaire. Journée d’étude : Comment penser le dialogue entre disciplines à l’université ? Croisement et confrontation des savoirs et des pratiques dans les sciences humaines et sociales, Pôle Clinique psychanalytique du sujet et du lien social du laboratoire LCPI (UFR de Psychologie), Université Toulouse Jean Jaurès, Toulouse, France. 

 

Bories O., Pibou E., Fontorbes J-P., Avril 2019. Le document audiovisuel comme dispositif de restitution de résultats de recherche : étude réflexive d’une nouvelle pratique pédagogique. Colloque international : L’enseignement aux non-spécialistes dans les deux premiers cycles universitaires : le cas des arts, ESPE Clermont-Auvergne, Clermont-Ferrand, France.

 

Bories O., Désirée A., Septembre 2019. L’agroforesterie, une question de paysage ? Des paysages agroforestiers mis à l’écran. Journée d’échanges du RMT AgroforesterieS : Croisons les regards #4, Paris, APCA, France. 

 

Bories O., Pibou E., Fontorbes J-P., Cazenave J-M., Granié A-M., Mai 2019. « À l'ombre des champs » : An agroforestry landscapes research movie. 4ème Congrés Mondial d'Agroforesterie, Cirad, Inra, Montpellier, France.

 

Bories O., Fontorbes J-P., Granié A-M., Cazenave J-M., Mars 2018. Quand l’agriculture prend de la hauteur et s’installe sur un toit. Filmer au jardin potager de la clinique Pasteur à Toulouse. : Le film-recherche : "Ascenseur pour le potager". Colloque international : Le film dans la pratique de la géographie, Université Bordeaux Montaigne, Bordeaux, France.


Bories O., Juin 2018. Filmer pour observer l’intention paysagère et sa place dans le débat collectif : L’écriture filmique peut-elle contribuer à la production du discours scientifique, tout en incluant dans ce discours ce qui en a été longtemps exclu : l’émotion en tant que traduction du sensible ? Journées des paysages - 24 paysages par seconde - Du terrain à l’écran, quelles interactions entre paysages et cinéma ?, Ministère de la transition écologique et solidaire, Direction Générale de l’Aménagement, du Logement et de la Nature, Montpellier, France.