Céline Ségalini

Réalisatrice, docteure en science politique

Je me suis tournée vers le cinéma documentaire après un parcours académique qui s’est construit à la croisée de la philosophie, des sciences sociales et de terrains à l’étranger. Au Cameroun, puis au Sénégal, je me suis intéressée à la précarité professionnelle qui se tisse sous le vernis de l'aide au développement. Pour saisir ces enjeux, je me suis immergée dans le quotidien des porteurs de projets camerounais et sénégalais de centres urbains et de zones plus reculées. C'est en faisant ce travail d'immersion qu'est né le désir d'explorer d'autres types d'écritures du réel, faisant notamment appel aux sensations, pour rendre compte de ce que je vivais sur le terrain. J'ai commencé à m'impliquer dans l'association, La Troisième Porte à Gauche, et notamment dans la programmation de ciné-débats et du festival Passagers du réel sur Bordeaux. Durant cette période, j’ai pu, au contact d’œuvres et de réalisateurs, chercher une écriture filmique pouvant exprimer mon expérience du monde. Ce temps de découverte et de rumination me permet, aujourd’hui, de travailler à mes projets de films tout en accompagnant des chercheurs en sciences sociales, désireux de s'emparer du langage cinématographique, dans la réalisation de films-recherche.