Aël Théry

Après des études de langue et de civilisation chinoises (licence à l'INALCO) et de cuisine (BTS en hôtellerie-restauration), Aël Théry se tourne vers l'anthropologie, obtient un diplôme de Master à l'EHESS et poursuit actuellement ses recherches en doctorat.

 

Elle s'intéresse à la transmission, à l'apprentissage et à l'exercice du métier de cuisinier à Taiwan puis en Chine dans son travail de thèse intitulé "Ouvrier culinaire et artisan de la Nation : une anthropologie politique du métier de cuisinier en Chine", sous la direction d'Isabelle Thireau (EHESS-CECMC) et de Sandrine Ruhlmann (CNRS-UMR8173).

 

Elle a co-réalisé avec Marine Ottogalli son premier film documentaire "Ayi" (Anafilms, 2019, 69 minutes), portrait d'une cuisinière de rue à Shanghai.

https://www.anafilms.com/films/catalogue/ayi/